Démarche artistique

Dans ma pratique, j’explore diverses techniques : le dessin, l’estampe, la peinture, la sculpture et la broderie. J’aborde mon travail comme étant interdisciplinaire par l’hybridité des médiums, permettant le voyage entre les matières et l’évolution des œuvres dans leur transformation.

Je m’inspire du cycle de régénérescence de la nature en interchangeant les morceaux de mes œuvres, de sorte que les « peaux mortes » de l’une sont les bijoux de l’autre. L’intégration de ces matériaux dépourvus de valeur rend hommage à mon passé d’enfant maintenant femme, qu’on a détrôné et écrasé. Comme si mon parcours était une amulette, j’intègre des symboles tels que les croix, les flèches, les oiseaux, les éléments relatifs au jardin, les échelles comme points d’ancrage et de repère.   Ma recherche iconographique m’amène à explorer les noyaux de fruits et leur intérieur afin d’exprimer leurs ressemblances avec l’anatomie humaine. Je vois la nature comme une grande puissance féminine, où la femme puise sa force vitale depuis toujours.

Je produis des œuvres pour partager ma vision de son pouvoir et guérir les blessures reliées à mon histoire. En transposant les états d’âme vécus dans cette matérialité en les recouvrant de mes symboles, j’exprime mon pouvoir de femme qui prend le contrôle de sa guérison. Aussi, j’interprète l’église et l’arbre comme des temples sacrés, qui deviennent des refuges en cours de chemin. Ainsi, je transpose ma féminité et ma maternité dans le pouvoir que ces entités ont sur ma vie dans un journal intime interactif, pour ne plus oublier.

 

Mes influences

Mes influences principales sont Georgia O’Keeffe pour la beauté et le détail de ses fleurs charnues, ainsi que son exploration visuelle des végétaux qu’elle a peints. Niki de Saint-Phalle pour la couleur, l’immensité et la visibilité qu’elle a données au corps féminin par ses imposantes Nanas (sculptures monumentales) et David Altmejd pour le large éventail de matériaux qu’il explore dans son travail tridimensionnel et son monde imaginaire singulier.

L’utilisation de la couleur est partie intégrante du travail de ces artistes et leur proximité respective avec le monde végétal, humain – féminin, animal et du rêve, fait d’eux des inspirations indéniables dans mon travail, ce qui m’amène à créer un monde qui rassemble ces éléments et me permet de traduire mon monde coloré et utopique, construit à partir de symboles que je développe à partir de mon instinct créateur, où l’humain, l’animal et le végétal se côtoient harmonieusement et tracent des itinéraires communs.